Les pertes les plus
lourdes depuis 1940
Raid suicide
sur Nuremberg
Mars 1944
Erreur de calcul, malchance, coïncidence, ou connaissance préalable, tout s'était réuni en l'occurence pour offrir à Goering une victoire capitale. Il ne s'en priva pas et proclama un ordre du jour triomphal : « Nous avons infligé à l'ennemi la plus lourde défaite qu'il ait jamais connue dans ses attaques criminelles contre notre patrie bien-aimée. » Ainsi les pilotes allemands de la chasse de nuit demeuraient les héros du jour.
Chez les pilotes et les équipages du Bomber Command, par contre, régnait une profonde amertume, amertume contre ceux qui avaient organisé et ordonné l'opération. Il y avait vraiment trop de chaises vides au petit déjeuner, le lendemain du raid, trop de « filles » amies des aviateurs disparus, que par superstition, les survivants évitaient. Désemparées, solitaires, elles se tenaient là, au contrôle aérien, au bout des pistes, dans les mess, les bars, rappelant silencieusement toutes ces vies perdues au cours d'une opération qui avait été peut-être conçue pour en sauver tant d'autres le jour J.
bombardement de Nuremberg
1
Les équipages atterrés constataient presque en même temps que le ciel était aussi clair que par une nuit d'été et qu'ils se retrouvaient comme nus sous un éclatant clair de lune.
2
Je n'avais jamais vu une telle concentration de chasseurs ...
3
Il y avait des chasseurs ennemis partout. Nous étions pris au piège, sans la couverture des nuages pour nous protéger...
4
Environ quarante minutes avant l'heure prévue pour l'attaque, les sirènes retentirent.
5
Quand les appareils se posèrent enfin, de nombreux équipages firent éclater leur colère, leur amertume et leurs soupçons.
6
aviateur américain
Sir Arthur Harris
Sir Arthur Harris
Commandant en chef du Bomber Command. Il mit sur pied l'opération.
Robert Saundby
Sir Robert Saundby
Ce commandant en chef adjoint du Bomber Command prépara le raid à son corps défendant.
Juergen Stumpff
Juergen Stumpff
Ce général était le commandant en chef de la défense aérienne du Reich. Il signera plus tard, pour la Luftwaffe, la capitulation allemande à reims.