AccueilAccueil

Hitler était-il fou ?

reportage
Hermann Rauschning représente parfaitement ce que fut l'opposition conservatrice au nazisme. Il fut membre du parti national-socialiste, premier magistrat du Sénat de la ville libre de Dantzig et confident de Hitler. Il se séparera du Führer et s'exilera en 1936, soucieux qu'il est alors, de ne plus cautionner ce qu'il appelle La Révolution du nihilisme dans un livre célèbre paru en 1938. L'année suivante, il publiera Hitler m'a dit, un ouvrage dans lequel il met l'opinion internationale en garde contre les dangers que recèle la politique hitlérienne. Le premier, il s'efforcera d'analyser la psychologie très ambiguë du maître de l'Allemagne.
hitler fou