Le 6 juin 1944... Par ceux qui l'ont vécu...

 

Le 6 juin 1944 restera une des grandes dates de !'Histoire. Si tous les soldats qui y participèrent avaient effectivement conscience de vivre une bataille décisive pour l'avenir de l'Europe et la liberté de ses populations, il n'en était sans doute pas de même pour les habitants des villes et villages qui se retrouvèrent brusquement au milieu de furieux combats.
Voici d'abord une lettre écrite par un parachutiste avant son embarquement. Elle est curieusement datée du 6 juin, alors qu'elle a dû être écrite le 5.
C'est la dernière lettre que Jim G. Townsend a fait parvenir à ses parents, M. et Mme Grosvenor Allen, d'Oneida (New York). Jim Townsend appartenait à la compagnie G du 505e PIR où il faisait fonction de tireur de bawoka. Il fut tué à SainteMère- Église le 7 juin par un sniper allemand alors qu'il tentait, avec ses camarades, de repousser une attaque ennemie.
Ce soir, c'est la nuit, au cours de laquelle va être lancée la plus grande invasion que l'Europe ait jamais connue.
Si je n'en reviens pas, je veux que mes proches (et en particulier mon père) sachent que j'ai donné chaque parcelle de ma force et de mon énergie pour ce que je crois et me bats.
Que l'on sache que je n'y vais pas avec une foi en Dieu complètement aveugle mais avec ce que je considère équivalent sinon plus important : la foi en moi-même et dans mes camarades. Je vais être parmi les premiers parachutistes qui vont constituer le fer de lance de l'attaque. L'infanterie arrivera un peu plus tard pour nous relever. Levez la tête et continuez ! Jim
paras us en 1944